Des passerelles de Buthiers

mardi 9 octobre 2012, par François L.

Des passerelles de Buthiers
Greg dans la tribune libre de Bleau :
« L’ami François qui nous a alertés à plusieurs reprises et a écrit au Président de la Base ...
D’après certaines sources, les deux passerelles sur pilotis auraient été construites avec le budget consacré aux personnes à mobilité réduite. Cela reste à confirmer mais si c’est le cas, c’est scandaleux car il leur est impossible d’emprunter de telles passerelles !...

Voici quelques extrait d’un courrier que François avait adressé à ces Messieurs :
« François Louvel , Moniteur d’escalade à Pierre BACQUÉ , Président du syndicat de la base de loisirs de Buthiers

Monsieur,
J’ai travaillé à la base de loisir de Buthiers comme moniteur d’escalade en été 2009 et 2010. [...] J’ai écrit à l’issue de mon contrat de 2009 un ’’rapport d’activité et constats’’ qui a, paraît-il, été apprécié.

Le principal objet de ma lettre était d’alerter sur l’érosion, la propreté et l’entretien du site naturel d’escalade et de faire des propositions pour lui redonner un attrait perdu et ainsi attirer de nouveau en ce lieu un public potentiellement intéressé par la salle d’escalade. [...]

1er point : l’érosion
… chemins de descente du camping. Le piétinement fait disparaître la végétation superficielle qui retenait le sable. Cailloux et racines des arbres apparaissent, ce qui constitue une gêne et un danger pour les grimpeurs, et évidemment une menace pour la vie des arbres. La mort des arbres impliquera l’accélération du processus d’érosion, le descellement des gros puis des très gros cailloux ... impliquera l’interdiction du massif comme à la Dame Jeanne ?

J’écrivais ce qui précède en 2009. Retournant sur la base en été 2010 pour un nouveau contrat de trois mois, Christopher Dumand, responsable animation, pensant me faire plaisir en me montrant que la base avait tenu compte de mes remarques, me fait découvrir les passerelles d’accès handicapés aux campings dont l’objectif avoué est de lutter contre l’érosion. [...]
Pour servir l’objectif avoué, lutter contre l’érosion, il y avait des moyens plus discrets, plus respectueux et s’intégrant mieux dans la nature. Mais comme toujours ces travaux ont été décidés sans aucune consultation.
[...] Toujours en dehors de mon temps de travail, j’ai réalisé quelques menus travaux de lutte contre l’érosion.

2ème point, la gestion des rochers et circuits d’escalade
Il y a quelques années, en février 2006 exactement http://bleau.info/forum/10203.html, découvrant l’effondrement d’un bloc au-dessus de la piscine, j’étais retourné sur les lieux la semaine suivante muni d’une masse et d’un pied de biche pour purger ce qui restait de blocs instables ; c’était nécessaire car le passage était devenu accessible à des enfants. Action bénévole bien sûr.
[...] ce rocher jugé dangereux aurait été « dynamité » par décision de Bertrand Nezot . La disparition du bloc d’Halloween, premier 8a ouvert par une femme, qui avait étonné la communauté des grimpeurs, trouve là même explication !
Est-ce ainsi que la base de Buthiers préserve le site naturel d’escalade de Buthiers ?!
[...] Il est bien dommage que des travaux soient réalisés sans l’avis des grimpeurs, même de ceux travaillant sur la base, et sans tenir compte des rochers, voies et circuits existants.
Ainsi les barrières sur les premiers numéros du circuit jaune du clocheton de la "Roche aux Amis", qui interdisent ou rendent dangereuses certaines voies sans raison, auraient du être reculées d’un mètre !

En 2009 nous avions avec un collègue dégagé des ronces une dizaine de rochers ce qui nous donnait un circuit pour les enfants dans le secteur ’’Canard’’, plus ombragé, appréciable par forte chaleur. Efforts anéantis l’année suivante avec la réalisation des passerelles. [...]

Photo de françois Louvel à voir sur : bleau.org

à voir, la suite de photos de François sur : bleau.org

3ème point la propreté , un problème crucial.
L’avis de beaucoup d’amis grimpeurs, particulièrement ceux ayant des enfants, et des clubs d’escalade que je connais est sans appel : "Malesherbes on n’y va plus, c’est trop sale". Même constat des amis prof de gym ou directeurs de centre de loisirs que j’ai croisés cet été avec leurs groupes. [...] Le plus souvent en dehors de mon temps de travail, je remplissais un sac de détritus... mais bien moins que ce retraité, habitant les environs, qui tous les lundis fait sa ballade dans le massif en remplissant son sac poubelle ! [...] Le site d’escalade des rochers de Buthiers est devenu une décharge et un chiotte ! À avoir honte d’y amener des enfants.
[...] »

Printemps 2012, je suis passé à Buthiers et j’y ai croisé Christopher, responsable animation sur la base. On a donc discuté un peu. Il n’y a pas d’autres passerelles prévues (les ouvriers m’avaient je crois bien dit que 4 en tout seraient construites). Par contre des gradines sont prévues en d’autres lieux. Comme je conseillais gentiment à Christopher de consulter les grimpeurs pour que ces gradines ne gênent pas des voies d’escalade existantes il est tout de suite monté sur ses grand chevaux : "on peut pas concilier tout le monde, les VTTistes et les grimpeurs, tous des râleurs, si c’est au prix de qcq voies d’escalades que l’on peut arrêter l’érosion faut qu’ils comprennent aussi ..." j’ai eu beau essayer de calmer et de lui dire que c’était dans l’intérêt même de l’efficacité des futurs travaux que de concerter les grimpeurs, qui pourraient étant donné ce qu’ils sont et sans leur donner raison, ne pas respecter ces travaux si ça gêne leur pratique ... rien à faire il n’y a qu’une politique qu’ils conçoivent : l’autorité de la direction .


Passerelle 2
Photo : Loïc, Attention, PMR s’abstenir.

Loïc Le Denmat, lui aussi s’est alarmé de l’état du site rocheux ? En novembre 2011, il m’écrivait ceci : « à Buthiers, la situation est dramatique :
une jolie dalle près des Tennis a été cousus de spits (tous les mètres) probablement pour de l’initiation à l’escalade en tête ;
juste au-dessus des murs Droyer et de l’archange, à Canard, on trouve sur le plateau un curieux objet cimenté dans le sol : c’est un réceptacle à cannes de mini-golf ! Tout en métal et chaines chromées. J’ai eu un choc en le découvrant au milieu des pins.
En haut du bloc de Dark room & Mausolée aux Tennis, on trouve deux spits dans l’axe d’aucune voie ? »
En fait il s’agit d’un équipement pour faire de la "via cordata", on échappe quand même aux barreaux d’échelle dans Mausolée ! pour le moment ...

Greg dans la tribune : Bref, Buthiers, c’est l’exemple type du site dénaturé et artificialisé sans vergogne... A fuir ! « Par pitié, Messieurs, comprenez que cette Base existe parce qu’avant vous des grimpeurs passionnés et amoureux de la nature ont défendu ce site que vous massacrez sur l’autel de la consommation.
Consultez les autres usagers pour que vos aménagements soient respectés et respectables. On peut certainement concilier VTTistes, grimpeurs, et autres râleurs, faut juste discuter calmement. »

que faire ? demandait FL à OS du Cosiroc
La Rp d’OS : « Je crois l’avoir déjà écrit dans un mail : depuis le départ de Shénone (orthographe ?) et Pelé vers 1977, il n’y a plus eu de contact avec la Base malgré plusieurs tentatives COSIROC.
que faire ? Pourquoi pas prier très fort ; ça marchera peut-être ? Ou faire une manif avec plein de grimpeurs et surtout de grimpeuses (jeunes, pas CD) tous nus sur 1 ou 2 des grands blocs du coin ? »

Bon alors sérieusement on essaye quoi maintenant ?
_

Un message, un renseignement, une proposition, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

bLobLabla

2012-2017 bLo | SPIPgéo, alum     , , , etc. | | Plan du site | Clubs | Contacts

Droit d'auteur, sauf mention contraire : licence Creative Commons BY-NC-SA !

ONF   FFME   FFCAM   FSGT   wikipedia