Rando à Malesherbes

jeudi 25 octobre 2012, par François L.

itinéraire rando copié de randaventure , site web de Louis Louvel, à la recherche d’espaces libres, entre les propriétés privées ...

le sec et l’humide

A Malesherbes, endroit renommé, une randonnée d’été. On fera une boucle par le sec et l’humide et en frôlera la célèbre base de plein air, mais en évitant de se faire satelliser.
Départ : Rouville, tout petit village au nord de Malesherbes (de la gare, c’est d’abord 2 km pas passionnant, inévitables, qu’il vaut mieux oublier) :
Successivement, sur la carte : les Marais de la Commune (ainsi nommés sur l’ign de 1992), la butte de Chaumont, le calvaire (au-dessus de « Fontaine St Agnan » (et la N152), les rochers d’escalade de la base de loisirs, le GR pour rejoindre la baignade du bord de l’Essonne, ce bord de l’Essonne rive gauche. A la route : à droite, une option aventureuse rive droite, humide, très humide ; mais désormais impossible, barrée. A gauche, on va retrouver le GR qui ramène à Rouville. Là, au contraire, un peu avant, juste après l’entrée de la station d’épuration, on va bénéficier d’un aménagement communal très joli.

Reprenons avec l’édition ign 2003

Le PR remarquable est indiqué. Il empêche de trembler par crainte de commettre des actes de transgression à l’égard des bois privés.
La Butte à Chaumont est sympathique et manifestement d’usage public.
Le « calvaire » au-dessus de « Fontaine S’Agnan », un peu à l’est du chemin, juste avant la descente plein sud entre 114 et 86, est toujours là (et n’est plus sur la carte : expliquez-nous ça !)
La base de loisirs est la même horreur. Mais les rochers autour ne sont sont toujours pas (encore) à péage.
Si la baignade permet toujours de se baigner, l’eau de l’Essonne ne doit pas être complètement polluée.

Petit discours civique critique : l’option aventure de droite consistait en ceci : Par la D63 (voir un peu avant, par un espace en voie d’aménagement),on rejoignait une base de location de canoë kayak. C’est par un petit ruisseau que les esquifs rejoignent l’Essonne. On le longeait tant bien que mal, puis la rive droite de l’Essonne tant mal que bien. De toute façon, on finissait par atteindre le pont du « marais de la Commune ». Ainsi, sans canoë, on pouvait s’émerveiller du château de mille et une nuits de Rouville et être correctement au frais par temps de canicule.
Cette randaventure amputée raconte à merveille le jeu des intérêts et des idéologie opposées quant au bon usage de la nature résiduelle près des villes.

piquenique : Là où le GR1 fait un angle droit au nord de la base de loisirs, au moment où on le rejoint (selon la carte) après avoir traversé la N152 et gravi la pente ; il y fait frais même en été.

ign top 25
23 16 ET
Milly Malesherbes La Ferté
repères carte KL 3

Longitude : 2° 25’ 18.1" E Latitude : 48° 18’ 46.7" N

Un message, un renseignement, une proposition, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

bLobLabla

2012-2017 bLo | SPIPgéo, alum     , , , etc. | | Plan du site | Clubs | Contacts

Droit d'auteur, sauf mention contraire : licence Creative Commons BY-NC-SA !

ONF   FFME   FFCAM   FSGT   wikipedia