Topo ©

mercredi 21 octobre 2015 , par François L.
—   revision

Dans l’image ci dessous vous pouvez voir en surcouche le topo du cosiroc (l’original) et le topo de Jingo :
PNG
pas de doute il y a bien là eu une "pompage". Ce n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres.
Le topo de Jingo apporte en d’autres endroits précisions et compléments utiles aux topos d’origines.

Souvent, s’il n’y a pas eu pompage pur et simple, les topos antérieurs ont vraisemblablement servi de base pour le suivant :

Topos de la Roche de Pépito et de Bart superposés
Topos Gorges du Houx de Philippe Ledenmat (sur bleau.info) et de Loïc de Saint Etienne (pour BleauBoulders) superposés
Topos cornebiche du cosiroc et de Pépito superposés
Topos du cul de chien du cosiroc et de Pépito superposés

pour le dernier, cela ne semble pas évident, mais, curieusement, le même bloc en trop apparaît sur les 2 topos (entre les 27,28,29) ! (erreur corrigée ici)

Il serait tout de même stupide de repartir de zéro, sans s’aider des topos existant !
La seul chose stupide là dedans est de pas créer les conditions d’une coopérations en partageant ses sources (au moins en bonne compagnie. Mais, les bénéfices ?...)
Malgré les bons sentiment, "partager", "informer", "rendre service", cette absence de coopération s’avère souvent source de conflits.
Est-ce dans un but de partage et pour rendre service que Carrefour ou Google nous proposent leurs biens et services ?
Malgré les bons sentiments affichés la même logique de privation et des ennuis afférents semble en œuvre dans notre petit domaine.
Le site de bLo propose et donne les moyens de création d’une œuvre libre
Pompez !

et les shado©s pompaient